28 août 2008

DE CUENCA (Suite)

Mercredi 27 août:

          Ciel encore tout gris ce matin. Cela ne change donc pas. On avait envisagé d'aller au Parc de Cajas faire de la marche. L'entrée nous coûte 20 dollars. Pas la peine si ce n'est pour voir que du brouillard. Mais vers 8 h du bleu apparaît un peu et on décide  d'y aller quand même quitte à faire juste un aller et retour en bus.

          On va traverser une bonne partie de la ville à pied, puis prendre un 1er bus, et un second qui va nous monter vers 4000 m d'altitude dans un paysage de toute beauté. Il y a des nuages, mais ils sont très hauts et les sommets sont dégagés. On va ainsi profiter d'une très belle journée d'autant que le soleil va enfin daigner se montrer pendant de longs moments. La température est fraîche, presque froide, mais nous sommes équipés.

DSCF3389

          A l'entrée, les gardes nous fournissent une carte et on décide du circuit à faire qui doit durer environ 4 heures. Il semble qu'on se comprenne mal car, en fait, on va croire qu'il faudra passer sur une montagne alors qu'il fallait passer à sa base. Du coup, on va perdre une heure au moins à essayer de trouver le bon chemin car il y a des sentiers partout. Le paysage est splendide, fait de montagnes très hautes, un peu découpées, les bases recouvertes du paramo et, ce qui fait le charme du coin, ce sont les dizaines et dizaines de lacs de toutes les tailles qui remplissent les creux. On peut faire des marches de plusieurs jours dans ce parc et des gens se sont même perdus . Certains sont morts de froid...

DSCF8920

          En tout cas, Cécile semble souffrir dès la moindre montée et dit qu'elle n'arrive pas à respirer. C'est vrai que l'on marche entre 4000 et 4500 m d'altitude. Enfin, on arrivera à faire le circuit, programme qui, si on ne s'était pas trompé, prendrait tout au plus 2 heures. Il faut aussi prendre le temps d'observer tout ce qui est autour de nous et notamment la variété incroyable de plantes dans ces nombreuses tourbières et autour des lacs, sans compter les oiseaux et autres animaux.

DSCF8929

          Vers 15 h, nous avons rejoint la route et nous sommes pris en stop par une superbe voiture qui nous ramène gratuitement à Cuenca. Je pense que c'est notre dernière balade à pied en Équateur qui se termine là. Sur Internet, il y a Cem, notre ami Turc, qui voudrait nous rejoindre ici à Cuenca et qui aimerait faire l'Inca Trail. Mais pour nous, c'est fini... Demain, nous restons à Cuenca faire les derniers achats souvenirs.

Posté par mounyetpapyluc 2 à 00:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur DE CUENCA (Suite)

Nouveau commentaire